Snowden: les «regrets» de la France à la Bolivie

Par

Mobilisés par des organisations proches du président Morales, une centaine de manifestants ont brûlé des drapeaux français à La Paz et jeté des pierres contre l'ambassade de France en Bolivie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président bolivien Evo Morales a finalement atterri à l'aéroport d'El Alto, près de La Paz, mercredi 3 juillet à 23 h 39 heure locale (5 h 39, heure de Paris jeudi), après un tumultueux voyage avec une escale forcée à Vienne qui lui a valu les « regrets » de la France.