La Pologne ne veut pas recevoir de leçons, dit Morawiecki

Par
Répondant aux menaces de sanctions de la Commission européenne, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a contesté mercredi toute dérive antidémocratique de son gouvernement et invité ses partenaires européens à ne pas lui donner de leçons.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Répondant aux menaces de sanctions de la Commission européenne, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a contesté mercredi toute dérive antidémocratique de son gouvernement et invité ses partenaires européens à ne pas lui donner de leçons.