Violences en Ethiopie, 800.000 personnes déplacées depuis juin

Par
Les violences depuis juin dans le sud de l'Ethiopie ont jeté plus de 800.000 personnes sur les routes de l'exode, selon un rapport de l'Onu et du gouvernement éthiopien rendu public mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NAIROBI (Reuters) - Les violences depuis juin dans le sud de l'Ethiopie ont jeté plus de 800.000 personnes sur les routes de l'exode, selon un rapport de l'Onu et du gouvernement éthiopien rendu public mercredi.