En Algérie, «tout a changé en quatre mois»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 5 juillet 1962, l’Algérie se libérait de 132 ans d’oppression coloniale française. Cinquante-sept ans plus tard, elle se bat pour se libérer d’une autre oppression : un État autoritaire, « système » tentaculaire, opaque et broyeur, mis en place par ceux-là mêmes qui ont lutté contre le colon français. « Faisons du 5 juillet la concrétisation de la libération de l’Homme, après la libération de la patrie », ont appelé ce mercredi 3 juillet dans une vidéo plusieurs personnalités algériennes alors que la vingtième manifestation hebdomadaire contre le régime coïncide ce vendredi 5 juillet avec la date anniversaire de l’indépendance de l’Algérie et devrait mobiliser les foules.