La justice turque ouvre le procès des assassins du journaliste saoudien Jamal Khashoggi

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant.– À la barre des témoins, Hatice Cengiz a du mal à contenir son émotion. La jeune femme est parfois obligée de s’interrompre quand elle relate sa rencontre avec son fiancé, Jamal Khashoggi. Elle retient ses larmes avec plus de peine encore au moment de se remémorer le jour où le journaliste saoudien a connu une mort atroce entre les mains d’un commando d’assassins, dans les locaux du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.