RSF dénonce un «réseau international de surveillance» des journalistes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la France, l’Allemagne. Reporters sans frontières (RSF) a annoncé, jeudi 4 août, le lancement d’une « coalition internationale » visant à lutter contre un projet de loi au Bundestag qui autoriserait les services de renseignements allemands à placer sous surveillance les journalistes étrangers. Dans sa version actuelle, ce texte visant à réformer le Bundesnachrichtendienst (BND) introduit des dérogations à la loi « G10 », le texte constitutionnel garantissant le secret des correspondances. La loi BND prévoit notamment ainsi d’introduire plusieurs degrés de protection en fonction de la nationalité des personnes : qu’elles soient allemandes, ressortissantes d’un pays de l’Union européenne ou d’un autre pays.