Le nouveau traité européen brasse-t-il du vent?

Par

C'est un argument que l'on entend, à gauche, concernant le nouveau traité européen : il ne fait que répéter des dispositions déjà en vigueur dans d'autres règlements. Autant, donc, l'adopter au plus vite, plutôt que de risquer une crise politique en France… Mais l'argument est-il juste ? Y a-t-il du neuf dans ce texte ? Décryptage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles, de notre envoyé spécial