Italie: des intellectuels s’élèvent contre Matteo Salvini

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Les ports italiens sont et seront fermés », c’est en ces termes que le 10 juin dernier Matteo Salvini, ministre de l’intérieur et vice-président du conseil, refusait d’accueillir l’Aquarius, navire affrété par l’ONG française SOS Méditerranée. Le récent scandale du Diciotti vient confirmer qu’il tient parole.