Italie: des intellectuels s’élèvent contre Matteo Salvini

Par

Matteo Salvini occupe la scène médiatique italienne et gagne du terrain en utilisant les migrants comme boucs émissaires. Des personnalités comme l’écrivain Erri De Luca ou le journaliste Roberto Saviano prennent publiquement parti contre le ministre de l’intérieur. Les protestations se multiplient mais peinent, encore, à se faire entendre. Entretiens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Les ports italiens sont et seront fermés », c’est en ces termes que le 10 juin dernier Matteo Salvini, ministre de l’intérieur et vice-président du conseil, refusait d’accueillir l’Aquarius, navire affrété par l’ONG française SOS Méditerranée. Le récent scandale du Diciotti vient confirmer qu’il tient parole.