Colombie: le rejet de l'accord avec les Farc plonge le pays dans une crise inédite

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bogota, de notre correspondante.-  Personne ne l’avait envisagé, pas même les partisans du non, c'est-à-dire du rejet de l'accord de paix passé entre les Farc et le gouvernement. Et pourtant le non l’a emporté, dimanche 2 octobre, avec 50,2 % des suffrages. Le scrutin a été marqué par une abstention de 63 %, la plus forte enregistrée en Colombie depuis 1994. Ce qui devait être un plébiscite pour rassembler les Colombiens autour d’une paix durement gagnée après 52 ans de conflit a déclenché une crise politique majeure. Au lendemain de cette victoire du non, le pays est coupé en deux, en pleine incertitude.