Les pays riches ne font qu'aggraver la crise des réfugiés

Par

Dans un nouveau rapport rendu public ce mardi 4 octobre, Amnesty International décrit la situation précaire dans laquelle se trouvent une grande partie des 21 millions de réfugiés à travers le monde. Pour l'ONG, l'égoïsme des pays riches a aggravé leur situation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les pays riches font preuve d’une totale absence de volonté politique et de responsabilité en laissant seulement dix pays, qui représentent moins de 2,5 % du PIB mondial, accueillir 56 % des réfugiés de la planète : dans une analyse exhaustive de la crise des réfugiée rendue publique mardi 4 octobre 2016, Amnesty International rend un avis extrêmement négatif sur les politiques migratoires mises en place par les pays riches.