Mathias Enard: «La crise catalane relève du politique plus que de l'identitaire»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le romancier Mathias Énard, auteurs de chefs-d'œuvre en forme de torchères éclairant notre monde contemporain – Zone (2008), Rue des voleurs (2012), ou Boussole (prix Goncourt 2015) –, a vécu une quinzaine d'années à Barcelone. Il y enseigna en particulier la littérature arabe et persane à l'université. De sa thébaïde charentaise – où il vit désormais de sa plume –, il a bien voulu livrer pour Mediapart son point de vue sur la situation en cours.