Sept agents russes du GRU inculpés par les USA pour cyberattaque

Par
Sept agents des services de renseignement russes ont été inculpés par la justice américaine pour conspiration en vue de pirater des ordinateurs et de dérober des données dans le but de délégitimer des organisations internationales antidopage et de nuire à ceux qui ont dévoilé un programme de dopage d'athlètes russes à l'initiative de leur Etat.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - Sept agents des services de renseignement russes ont été inculpés par la justice américaine pour conspiration en vue de pirater des ordinateurs et de dérober des données dans le but de délégitimer des organisations internationales antidopage et de nuire à ceux qui ont dévoilé un programme de dopage d'athlètes russes à l'initiative de leur Etat.

Dans le cadre de cette conspiration, des intrusions dans des ordinateurs ont eu lieu entre décembre 2014 et mai 2018, a précisé le département américain de la Justice.

Les sept agents en question, qui appartiennent au GRU (renseignements militaires), se trouvent actuellement en Russie, ont déclaré les autorités américaines, en ajoutant qu'ils ont également partie liée avec la cyberattaque qui a visé cette année l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), dont le siège se trouve à La Haye. [nL8N1WK2U9]

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale