Conte défend des réunions entre Barr et les "services" italiens

Par
Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte n'est pas préoccupé par les informations selon lesquelles l'Attorney General américain William Barr aurait eu des réunions secrètes avec les services de renseignement italiens, a déclaré jeudi la présidence du Conseil à Rome.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte n'est pas préoccupé par les informations selon lesquelles l'Attorney General américain William Barr aurait eu des réunions secrètes avec les services de renseignement italiens, a déclaré jeudi la présidence du Conseil à Rome.