Russie: les deux prisonniers politiques qui embarrassent Poutine

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis bientôt vingt ans au pouvoir, Vladimir Poutine ne s’est jamais soucié des droits de l’homme et pas plus des multiples campagnes internationales ou pressions de ses homologues demandant des enquêtes impartiales ou des libérations de militants emprisonnés.  Les choses pourraient-elles changer ? Un timide espoir est évoqué par certains militants des droits de l’homme à Moscou, interrogés par Mediapart, concernant le cas d’Oleg Sentsov.