A New York, «Donald Trump joue avec nos vies»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis).– Laurie Munoz s’est levée tôt, mardi 3 novembre, pour « Election Day ». Un peu avant 8 heures du matin, elle faisait la queue devant une école du nord de Manhattan reconvertie en bureau de vote.