WikiLeaks: oui, évidemment, mais

Par et

Fallait-il publier les câbles diplomatiques américains? Oui, bien sûr. Ce qui n'empêche pas de les aborder avec circonspection, en expliquant les limites de l'exercice et en les prenant pour ce qu'ils sont : l'accompagnement d'un travail démocratique bien plus vaste qui doit être poursuivi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela fut la semaine WikiLeaks. Et celle d'un psychodrame mondial : pensez donc, d'un coup d'un seul, voilà déversée sur la place publique une partie – une partie seulement, nous y reviendrons – de ce qui construit la politique étrangère de l'hyperpuissance américaine ! Avec une dominante : un bruit de guerre, une planète qui n'est pas sortie de l'après-11 Septembre, des pays qui s'observent dans une course à la prolifération nucléaire, qui anticipent ou prévoient de nouveaux conflits.