Les Equatoriens ferment la porte à un retour au pouvoir de Correa

Par

Consultés dimanche par référendum, les électeurs équatoriens ont largement approuvé une proposition empêchant la réélection illimitée dans le temps de leur chef de l'Etat, fermant la porte à un éventuel retour au pouvoir de Rafael Correa, selon un premier décompte du Conseil national électoral.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

QUITO (Reuters) - Consultés dimanche par référendum, les électeurs équatoriens ont largement approuvé une proposition empêchant la réélection illimitée dans le temps de leur chef de l'Etat, fermant la porte à un éventuel retour au pouvoir de Rafael Correa, selon un premier décompte du Conseil national électoral.