Football Leaks: la justice hongroise veut extrader le lanceur d’alerte Rui Pinto

Par Rafael Buschmann (Der Spiegel)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie), envoyé spécial.– Dans la salle d’audience du tribunal de Budapest, Rui Pinto reste stupéfait, immobile, le regard fixe. Ce n’est qu’au bout de plusieurs minutes que le lanceur d’alerte portugais des Football Leaks remue doucement la tête, visiblement sous le choc du verdict. Une juge hongroise vient de lui signifier, ce mardi matin, qu’elle a décidé de son extradition vers le Portugal, ainsi que la remise aux autorités portugaises de l’intégralité des 10 téraoctets de données confidentielles saisies à son domicile de Budapest lors de son arrestation le 16 janvier.