Le parti de Viktor Orban veut rester au sein du PPE

Par
Le Fidesz, parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban, veut demeurer au sein du Parti populaire européen (PPE, droite et centre droit) au Parlement européen.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BUDAPEST (Reuters) - Le Fidesz, parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban, veut demeurer au sein du Parti populaire européen (PPE, droite et centre droit) au Parlement européen.

La question d'une éventuelle exclusion du Fidesz sera débattue le 20 mars par le PPE, principal groupe au Parlement européen. La demande en a été formulée par douze partis membres originaires de neuf pays.

"Il y a un débat en cours au sein du PPE à propos de l'immigration", déclare mardi le service de presse du Fidesz dans un courriel. "Nous sommes prêts à débattre pour présenter notre position. Fidesz ne veut pas quitter le Parti populaire, notre but est de renforcer les forces anti-immigration au sein du PPE."

Le Premier ministre hongrois a lancé sa campagne en vue des élections européennes en faisant placarder dans les rues de Budapest des affiches accusant le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le milliardaire américain d'origine hongroise Georges Soros de vouloir attirer davantage de migrants musulmans en Europe.

Dans un entretien accordé au journal allemand Welt am Sonntag, Viktor Orban a jugé que ses détracteurs au sein du PPE étaient les "idiots utiles" de la gauche.

Le PPE compte 217 députés sur 750 au Parlement européen. Parmi eux figurent douze élus du Fidesz.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale