Fraudes fiscales: le parquet national financier enquête sur 26 «cibles» liées aux Panama papers

Après la parution des Panama papers, une centaine de procédures judiciaires ont été lancées dans le monde. En France, 26 cibles sont désormais dans le viseur du parquet national financier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Engagée le 4 avril 2016, au lendemain des révélations sur les Panama Papers, pilotées par le consortium de journalisme d’investigation américain indépendant ICIJ, sur l’argent noir de 212 000 sociétés offshore créées par le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, l'enquête du parquet national financier progresse. De 13 cibles identifiées au commencement de son enquête, le PNF, aidé dans ses investigations par l’OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales), est aujourd’hui passé à 26 cibles, selon Le Monde. Il s'agit soit de contribuables, soit d'intermédiaires financiers. Le fisc a, lui, lancé plus de 500 contrôles fiscaux depuis un an, lesquels ont abouti à l’identification de 415 fraudeurs potentiels.