Le président iranien condamne l'interdiction de la messagerie Telegram

Par
Le président iranien a condamné l'interdiction de l'application de messagerie sécurisée Telegram, ordonnée fin avril par les autorités judiciaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DUBAI (Reuters) - Le président iranien a condamné l'interdiction de l'application de messagerie sécurisée Telegram, ordonnée fin avril par les autorités judiciaires.