Espagne: Rajoy démissionne de la présidence du Parti populaire

Par
L'ancien chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a annoncé mardi qu'il démissionnait de son poste de président du Parti populaire (PP, droite) après avoir perdu le pouvoir vendredi à la faveur d'une motion de censure.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

MADRID (Reuters) - L'ancien chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a annoncé mardi qu'il démissionnait de son poste de président du Parti populaire (PP, droite) après avoir perdu le pouvoir vendredi à la faveur d'une motion de censure.

"C'est le mieux pour moi, pour le parti, et c'est mieux pour l'Espagne", a déclaré Mariano Rajoy aux membres du PP qui l'ont ovationné.

"Il fait la meilleure chose qui soit pour son parti", a déclaré Antonio Barroso, analyste chez Teneo Intelligence. "Cela va ouvrir un processus de renouvellement à l'intérieur du PP. C'était le seul parti qui n'avait pas renouvelé son leadership au cours des dernières années et cela le tirait vers le bas".

Rajoy restera en fonction jusqu'au congrès du PP qui désignera son successeur.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale