Syrie: La milice kurde YPG va retirer ses conseillers de Manbij

Par
Les Unités de protection du peuple (YPG), milice kurde considérée comme terroriste par Ankara, ont annoncé mardi qu'elles allaient retirer leurs conseillers militaires de Manbij, dans le nord de la Syrie, après l'accord conclu la veille par les Etats-Unis et la Turquie sur la sécurité de la région.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH/ANKARA (Reuters) - Les Unités de protection du peuple (YPG), milice kurde considérée comme terroriste par Ankara, ont annoncé mardi qu'elles allaient retirer leurs conseillers militaires de Manbij, dans le nord de la Syrie, après l'accord conclu la veille par les Etats-Unis et la Turquie sur la sécurité de la région.