Peut-être une forte amende pour le parti du président mexicain

Par
Le parti du nouveau président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, pourrait être condamné à une amende de plus de 197 millions de pesos (8,7 millions d'euros) pour violation des règles de financement des campagnes électorales, a annoncé mercredi l'Institut national électoral (INE).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MEXICO (Reuters) - Le parti du nouveau président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, pourrait être condamné à une amende de plus de 197 millions de pesos (8,7 millions d'euros) pour violation des règles de financement des campagnes électorales, a annoncé mercredi l'Institut national électoral (INE).