Melania Trump est-elle victime de sexisme?

Insultes basées sur son physique, son passé, son mari, Melania Trump, l'épouse du candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, est devenue depuis deux semaines un souffre-douleur pour les médias mondiaux. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l'élection présidentielle américaine, tous les coups sont permis. Attaques personnelles, rumeurs et autres boules puantes lancées par les candidats à leurs adversaires sont monnaie courante. Donald Trump, le candidat républicain, ne se prive pas de faire des sorties outrancières contre sa rivale, la démocrate Hillary Clinton. Lui-même n'est pas épargné. Depuis deux semaines, et depuis qu'elle a prononcé un discours plagiant celui de Michelle Obama, Melania Trump, l'épouse de Donald, est devenue le souffre-douleur des médias mondiaux. Les attaques à son égard, aux forts relents sexistes, se polarisent sur son ancien métier de mannequin. Ainsi d'anciennes photos dénudées d'elle ont-elles resurgi des tréfonds du passé à la une des tabloïds. Ce qui pousse Les Inrocks à se demander si la potentielle future First Lady ne serait pas victime de slut-shaming, c'est-à-dire « faire honte à une femme en s’attaquant à son corps, sa tenue, sa sexualité ». L'hypothèse est étayée dans cet article à lire ici