A Paris, un trafic de fiches S à destination du Maroc

Par

Libération raconte l’histoire d’un capitaine de police à la dérive, d’un dirigeant d’entreprise matois et d’un agent de renseignement marocain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mis en examen pour corruption, un capitaine de la police aux frontières de l’aéroport d’Orly est soupçonné d’avoir fourni illégalement des informations à un agent marocain.