Le gouvernement afghan pas d'accord pour privatiser la guerre

Par
La société de sécurité privée Blackwater a proposé au gouvernement afghan de reprendre certaines opérations militaires réalisées par les Etats-Unis en Afghanistan, comme l'entraînement des forces armées afghanes, ce que le pouvoir à Kaboul a catégoriquement refusé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KABOUL (Reuters) - La société de sécurité privée Blackwater a proposé au gouvernement afghan de reprendre certaines opérations militaires réalisées par les Etats-Unis en Afghanistan, comme l'entraînement des forces armées afghanes, ce que le pouvoir à Kaboul a catégoriquement refusé.