Salvini s'en prend à Juncker et Moscovici, vise 2019

Par
Le vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, a accusé vendredi Jean-Claude Juncker de détruire l'Union européenne et espéré du changement avec les élections européennes de 2019.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, a accusé vendredi Jean-Claude Juncker de détruire l'Union européenne et espéré du changement avec les élections européennes de 2019.