Dans un courrier de félicitations adressé à Barack Obama, vers 5h30 du matin, Nicolas Sarkozy salue une «victoire brillante» et une «campagne exceptionnelle dont le souffle et l'élévation ont prouvé au monde entier la vitalité de la démocratie américaine».