Au Cameroun, Paul Biya fête 30 ans de pouvoir sans partage

Par Fanny Pigeaud

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Correspondance.   Le photomontage circule depuis plusieurs semaines à travers les réseaux sociaux : on y voit le visage des cinq présidents américains qui ont occupé la Maison Blanche entre 1982 et 2012, ainsi que celui des quatre chefs d’État qui se sont succédé à la même période au Ghana et en France. Au-dessus, deux portraits : l’un de Paul Biya jeune et l’autre de… Paul Biya vieux. Voilà résumée l’histoire récente du Cameroun : ce 6 novembre, Paul Biya, 79 ans, entame sa 31e année au pouvoir. Dans un contexte inquiétant : son long règne a à la fois épuisé le pays et planté les germes d’une crise potentielle grave.