Le gouvernement roumain démissionne

Par

Le premier ministre roumain, Emile Boc, a cédé face à la contestation populaire. Il a annoncé sa démission et celle du gouvernement de centre-droit qu'il dirigeait. L'opposition réclame l'organisation d'élections anticipées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre roumain, Emil Boc, a annoncé sa démission et celle du gouvernement de centre-droit qu'il dirigeait. Lors d'un conseil des ministres diffusé en direct sur les télévisions, il a affirmé vouloir «détendre la situation politique et sociale du pays» en quittant le poste qu'il occupait depuis 2008. Des manifestants défilaient dans les rues depuis quinze jours pour dénoncer les mesures d'austérité prises par leurs dirigeants.