Le pape condamne les violences contre les migrants après la fusillade en Italie

Par
Le pape François a exhorté mardi les catholiques à réfléchir aux causes des violences contre les migrants à l'approche du Carême, quelques jours après la fusillade en Italie visant des migrants d'origine africaine, embrasant un peu plus la campagne électorale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Le pape François a exhorté mardi les catholiques à réfléchir aux causes des violences contre les migrants à l'approche du Carême, quelques jours après la fusillade en Italie visant des migrants d'origine africaine, embrasant un peu plus la campagne électorale.