Le nettoyage ethnique des Rohingyas se poursuit, selon l'Onu

Par
Le "nettoyage ethnique" des Rohingyas, minorité musulmane apatride qui vit en Birmanie, se poursuit, a déclaré mardi le secrétaire général adjoint de l'Onu pour les droits humains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN (Reuters) - Le "nettoyage ethnique" des Rohingyas, minorité musulmane apatride qui vit en Birmanie, se poursuit, a déclaré mardi le secrétaire général adjoint de l'Onu pour les droits humains.