Manifestations à Florence après le meurtre d'un vendeur sénégalais

Par
Un demi-millier de personnes, des immigrés africains et des Italiens, ont manifesté mardi dans le centre de Florence pour dénoncer le racisme, après la mort d'un vendeur de rue sénégalais abattu de six balles à bout portant par un Italien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FLORENCE, Italie (Reuters) - Un demi-millier de personnes, des immigrés africains et des Italiens, ont manifesté mardi dans le centre de Florence pour dénoncer le racisme, après la mort d'un vendeur de rue sénégalais abattu de six balles à bout portant par un Italien.