De la guerre aux ateliers clandestins: la vie des enfants réfugiés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils ont fui la guerre. Il se retrouvent en Turquie à travailler dans des conditions misérables dans des ateliers de couture ou des fabriques de chaussures. Leur salaire est bien en deçà des minimaux sociaux. Selon l'Unicef, plus de la moitié des 2,7 millions de réfugiés syriens enregistrés en Turquie sont des enfants. Et près de 80 % d'entre eux ne vont pas à l'école.