Brunei n’appliquera pas la peine de mort pour homosexualité

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sultan de Brunei a déclaré que le moratoire sur la peine capitale s’appliquerait aussi pour les condamnations à mort par lapidation en cas d’homosexualité et d’adultère, dont l’instauration dans le cadre de la charia a suscité l’indignation internationale. C’est la première fois que le sultan Hassanal Bolkiah s’exprime publiquement sur la nouvelle législation d’inspiration islamique depuis son entrée en vigueur en avril 2019, et il semble avoir ainsi cherché à apaiser ses innombrables critiques.