Brexit: Seehofer déplore la rigidité de Bruxelles, craint pour la sécurité

Par
Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, estime que la rigidité de l'Union européenne dans son approche du Brexit risque de nuire à un accord sur les questions de sécurité avec des risques liés pour l'intégrité physique des citoyens européens, rapporte vendredi le Financial Times.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

LONDRES (Reuters) - Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, estime que la rigidité de l'Union européenne dans son approche du Brexit risque de nuire à un accord sur les questions de sécurité avec des risques liés pour l'intégrité physique des citoyens européens, rapporte vendredi le Financial Times.

Le FT cite une lettre en date du 27 juin que Seehofer a adressée à la Commission européenne.

Intervenant, à rebours de la position officielle de Berlin sur les négociations entre Londres et Bruxelles, dans le débat, il écrit que "garantir la sécurité des citoyens en Europe devrait l'emporter sur tous les autres aspects des négociations sur la sortie" du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Affaiblir l'architecture de la sécurité européenne affecterait tous les citoyens européens et nuirait à leur besoin fondamental de sécurité", poursuit le ministre de l'Intérieur, également président de la CSU, la branche bavaroise et droitière du bloc conservateur d'Angela Merkel.

"La menace toujours présente du terrorisme trans-frontière démontre la nécessité d'une coopération illimitée à l'avenir", ajoute-t-il.

La ligne du gouvernement allemand sur le Brexit est qu'il appartient à la Commission européenne de mener la négociation.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale