Victimes collatérales de l’armée française: les coulisses de dédommagements secrets

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bangui (Centrafrique).– Au moment de la collision, avant de perdre le contrôle de son scooter et de tomber lourdement sur la chaussée, Aurore Zengaïs a eu le temps de crier : « Jésus ! » Il est 9 h 40 ce samedi matin de septembre 2015 et madame Zengaïs remonte la longue avenue des Martyrs de Bangui (Centrafrique) pour se rendre à son bureau, au ministère des affaires sociales.