Ramadan en Syrie, c’est vendredi tous les jours

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1 commentaire sélectionné par Mediapart

Tous les commentaires

Superbe relai d'infos pour aider à l'élargissement des engagements au côté du peuple syrien et de sa révolution, pour le moment abandonnée ici par les forces de la Gauche organisée qui ne se fend au mieux que de communiqués compassionnels.

J.L. Melanchon, O. Besancenot, M.G. Buffet, P. Laurent, B. Thibault, M. Aubry , F. Hollande, E. Joly et les autres, où êtes-vous? Reprenez-vous !

Tiens,oui,parlons de Barhein où l'on emprisonne et torture de médecins et des infirmières enlevés dans un hôpital car soignant des"rebelles"!Je n'ai encore jamais lu le motif pour lequel Hassez avait bombardé(sauvagement!)Hama:dans cette ville,fief intégriste musulman(faîtes-y un petit séjour pour vous documenter)une patrouille de 19 soldats a été abattue sans raison,sauf celle d'une provocation.Que ferait notre gvt si on tirait sur des policiers?certainement,il y aurait une riposte-moins sauvage certes-Quant au secteur de Deir-Ez-Zor,je ne suis pas surprise d'y voir des violences;Palmyre,Raqqa,Deir-Ez- Zor,AbouKamal c' est le fief de tribus dont j'ai pu"apprécier"le comportement.Visites deQul'at Rabah et de Doura Europos:jets de pierres sous l'oeuil d'adultes impassibles,vol d'objets(inconnus ailleurs en Syrie)mise en joue par un fusil!maisje continue à aimer cette région,Raqqa,son marché,son musée!
Bonsoir Mr Levy,vous cherchez des relais compassionnels,et je vous comprends,la compassion ne coûtant rien,ils devraient être au moins aussi abondants pour Hama que ceux qui nous incitaient à approuver les actions en faveur des massacres de Benghazi,jusqu'à temps qu'on se remémore Timisoara,peut-être certains s'informent-ils à la source au lieu d'accepter de se livrer à une curée qu'ils regretteront.Ne trouvez-vous pas curieux le si petit nombre de réactions à certains articles concernant la Syrie?Et si les Français avaient un certain sens de l'objectivité?

Une saison au paradis
Ramadan est voilé, il porte un voile… celui du paradis que le créateur a dessiné dans le cœur de chaque créature pour qu’elle puisse sentir la présence de Dieu.
Celui qui jeûne n’a ni faim, ni soif… ou plutôt il a faim et soif de transport… de transcendance… de sens.


http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/une-saison-au-paradis/

Bonjour!Je connais un peu la mosquée Hambalite sur le Qassioun,mosquée que j'évite désormais le vendredi à l'heure de la fin de grande prière,ceux qui en sortent m'intimident,pour tout dire;je les vois assez bien tenir de tels propos .Propos qui n'ont rien à voir avec ceux que tiennent certains de mes amis syriens pratiquants,des purs que j'admire,assez tolérants pour nous inviter pendant le Ramadam,en nous disant que,bien sûr,nous pouvons manger,boire,fumer pendant leurs heures de jeûne.La vraie Syrie elle est tolérante,vous ne serez pas rappelé à l'ordre par la police si vous êtes un peu dénudée,comme je l'ai vu faire en Jordanie.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Dimanche 7 Août, 11H25

Merci à la rédaction de Médiapart d'avoir monté en tête de "une" il y a quelques minutes, ses deux formidables contributions de ces derniers jours à notre information sur la situation en Syrie, et surtout sur l'organisation croissante de sa bataille par le peuple mobilisé.

  • Nouveau
  • 07/08/2011 11:35
  • Par

Pourquoi ne parle t on plus de la Libye ?

Les rumeurs concernant les 15 agents de l'Otan pris en otages par les amis de Younès et l'éclatement du CNT sont elles avérées ?

Les médias des pays en guerre ont ils l'ordre de n'en pas parler, ou est ce complètement faux ?

Merci pour ceux qui savent et peuvent nous informer.

 

 

Il me semble que hors media de mass il y a une forte polémique qui monte quand à la principale source qui dénombre le nombre de morts à Hama, êtes-vous au courant ? L'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme n'est même pas reconnu par la Fédération Internationale des Droits de l'Homme ! Il n'a même pas de site en anglais ni en français... Quand à ce Rami Abdel Rahmane qui est presque l'une des seules sources des mass media, il est plus qu'obscure, personne ne l'a jamais vu de visu...

Alors oui, il y a sûrement un grand mouvement de révolte dans certaines régions de Syrie, mais s'il vous plait vérifiez vos sources et cessez cette manipulation !

Bonjour,très bonne réflexion,quant aux manipulations par les fameux"réseaux sociaaux",à mon petit niveau de Française bien informée(je ne suis pas,pour autant répertoriée comme"spécialiste",et pourtant bonne connaisseuse du P.O,moi,on ne peut pas me manipuler)j'en ai compilé un certains nombre et des pas tristes.Ce qui m'étonne-mais pas tant que cela,après tout-c'est que la parole soit univoque,ce n'est pas ce que j'attends de Médiapart .Enfin,je me réjouis de ne pas avoir été,cette fois"clouée au pilori"pour ceratins messages un peu détonnants.Si vous voulez une liste des manip avérées,à votre disposition.
  • Nouveau
  • 07/08/2011 13:21
  • Par

L’Appel au secours du Théâtre de la Liberté (Freedom Theatre) situé dans le camp de réfugié de Jénine :

Vous avez certainement appris la nouvelle tragique de l’assassinat le 4 avril, de leur directeur, Juliano Mer-Khamis. Juliano qui avait repris la belle création de sa mère Arna (voir le film « les enfants d’Arna ») avait réussi à donner à ce théâtre une dimension internationale. Cet assassinat n’a pas été élucidé. La police israélienne s’est saisie de tous les documents, de l’ordinateur de Juliano et pièces pouvant être utile à l’enquête.

Depuis le 27 juillet les forces spéciales de l’armée israéliennes ont attaqué le Théâtre de la Liberté, situé dans le camp de réfugiés de Jénine à 3 H 30 du matin (voir communiqué ci-dessous). Bilal Saadi, président et Adnan Naghnaghiye, directeur en charge de la logistique, ont été arrêtés et emprisonnés semble-t-il à Jalame et Meggiddo, prisons de haute sécurité en Israël.

Je me sens particulièrement concernée car depuis 2006 je suis membre actif d’ATLJ, les « Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine », une association rassemblant des adhérents d’origines et de sensibilités diverses, dans toute la France et soutenant le Théâtre de la Liberté.

Notre association vient d’organiser une tournée du Freedom Theatre en France. Nous avons maintenu et réalisé ce projet malgré l’assassinat de Juliano. J’ai ainsi accompagné début juillet durant une dizaine de jours une troupe de 8 jeunes acteurs, leur metteur en scène, Nabeel Al Raee, et sa femme, chorégraphe, ainsi que Bilal Saadi, président du Conseil d’administration du Théâtre (qui est donc désormais emprisonné), lors de leur participation aux rencontres du Jeune Théâtre Européen à Grenoble

Ils sont rentrés en Palestine le 18 juillet (sauf Nabeel et sa femme qui sont au Portugal), fiers de leur succès et heureux des liens tissés avec des troupes de théâtre du monde entier. C’était magnifique

Hier, 5 Août, nous avons joint Jacob Gough, directeur par intérim du théâtre.

Adnan Naghnaghiye et Bilal Saadi n'ont toujours pas accès à leur avocat, Smadar Ben-Natah (détention administrative prolongée)..

Haaretz a rapporté "que les deux hommes, Adnan Naghnaghyeh et Bilal Saadi ont été emmené pour interrogatoire en Israël probablement par le SHABAC. Ils seraient incarcérés dans l'un des centres d'interrogatoires. »

Ce jour, à 15h, enlèvement par l’armée israélienne de Rami Awni Hwayel, 20 ans, un acteur ayant le rôle principal dans la pièce actuellement préparée par le Freedom Theatre.

Nous, les Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine, craignons de mauvais traitements et nous nous inquiétions beaucoup.

Il faut sans doute agir vite. Peut être faire savoir à la SHABAC que ces arrestations sont connues d’Amnesty et demander des explications?

Voici les coordonnées de l’avocat : Smadar Ben-Natan at +972 (0) 523589775

Vous pouvez-aussi joindre

Jacob Gough directeur général par intérim at +972 (0)59 534 83 91

Jonatan Stanczak co-fondateur du FT at +972 (0)54 391 57 08

Email : Jonatan Stanczack : jonatan.stanczak@gmail.com

Jacob Gough : jacobllyr@hotmail.co.uk

Martin Luther King avait dit un matin : « En fin de compte, nous ne nous souviendrons pas des mots de nos ennemis, mais du silence de nos amis. » Ces mots résonnent en ce moment cruellement à Hama...

C'est le moins que l'on puisse dire.

Je ne pense pas que l'ambassadeur de Syrie en france ait été prié de faire ses valises.

On comprend bien l'action du gouvernement Fillon en ce moment,

qui se résume au soutien d'un dictateur de la pire espèce.

quelle honte.

 

 

Comme pour les revolutions de Tunisie et d'Egypte . Surtout ne rien changer , se taire , se taire , se taire et les journalistes (pas ceux de MdP) qui surtout ne reveillent personne, quel manque de courage.

De la presse de propagande, sauf MdP.

 

Le Liban apporte son soutien sans faille à la Syrie


IRIB- Le ministre libanais des Affaires étrangères, Adnan Mansour, s'en est pris aux pays occidentaux qui ont adopté une position hostile, à l'égard des évolutions, en Syrie.

"Les pays étrangers ne doivent pas s'ingérer dans les affaires intérieures de la Syrie, car le sort ce pays sera déterminé par son peuple", a-t-il souligné. "La sécurité et la stabilité de la Syrie et du Liban sont liées", a-t-il indiqué, avant de préciser : "Personne ne peut nier l'ingérence étrangère, en Syrie, où s’opèrent des contrebandes d'armes destinées à créer des troubles dans les villes de ce pays". Et le chef de la diplomatie libanaise de poursuivre : "Le soutien apporté par la Syrie à la résistance, face au régime sioniste, a suscité l'insatisfaction des pays occidentaux qui ont multiplié leurs pressions contre Damas". Il a déclaré qu'il se rendra, bientôt, en Syrie afin de rencontrer les autorités de ce pays et leur exprimer la solidarité du Liban.
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/133955-le-liban-apporte-son-soutien-sans-faille-%C3%A0-la-syrie

Voilà qui ne va pas plaire à certains Saoudiens,au 1er rang duquel:Mr Hariri!Mais,peut-être se feront-ils une raison,si Assad tombait et qu'ils ne puissent plus venir dans leurs somptueuses résidences de Bloudan,Zabdani et des enirons de Wadi El Ayoun,cela leur manquerait bcp.Si les Frères Musulmans prennent le pouvoir,adieu la belle vie,sur laquelle je ne ferai de commentaires,mais ce que j'au vu dans certains lieux est édifiant!
Et vous qu'en pensez-vous ?

@ kafur,

Bonjour, l'hypothèse d'une guerre civile "sous fausse banière" resurgit ici ou là.

Si cela est vrai, pourquoi le guvernement ne laisse-t-il pas entrer les journalistes?

Mais PilouCamomille, parce que ce sont tous des agents de " l'entité sioniste" !
Il y a au moins une journaliste connue,travaillant pour Frce-Int,qui il y a qqs jours est basée à Damas;son 1er reportage a fait un point objectif sur les lieux dans lesquels se sont produits les émeutes.Elle les a situés géographiquement et les a liés aux voisins limitrophes,bien courageux de sa part!Elle n'a pas,non plus hésité à décrire la réalité de Hama.DEpuis,nous ne l'entendons plus et je dirais même que ses propos ont été largement"écrasés"par d'autres interventions qui reprennent les seules antiennes politiquement correctes,nous répétant ce que nous sommes sommés de croire:allez-vous mettre en doute les ONG des Droits de l'Homme basées à Londres?On n'y a jamais abrité d'islamistes radicaux!

Auditeurs de Radio-France ( car il me semble que l'on a entendu cette personne également sur France-Info et peut-être France-Culture), vous n'entendez plus cette journaliste "embedded" de B. El Assad ? C'est sans doute que le Mossad a obtenu sa mise à l'écart.

Et puis non, c'est trop complotiste, tout le monde sait bien que les médias en France et dans le monde entier sont "tenus" par les agents d'influence du sionisme, c'était largement suffisant pour qu'on ne l'entende plus. ( Enfin, il me semble l'avoir entendue encore hier interrogeant complaisamment le Ministre des affaires étrangères syrien...?)

Votre nom apparaissant aussi abondamment,je me suis décidée à une petite recherche sur le net,ravie de savoir que vous aviez l'honneur de tenir un blog sur Médiapart,félicitations,mais il semble y avoir eu entre E.Plenel et vous quelques pbs,ce qui ne m'étonne pas vu la teneur de certains de vos commentaires.Pour être franche,je m'aime pas du tout certaines de vos allusions,que vient faire le Mossad dans cette affaire?La"théorie du complot"ne fait pas partie de mon horizon,ce qui ne m'empêche pas d'être lucide.

Merci pour votre message,je partage votre point de vue;passant depuis 11ans environ 2 mois,2mois et demi chaque année dans ce pays,j'affirme bien le connaître dans toutes ses composantes et j'aime écouter nos amis syriens qui s'expriment maintenant en toute liberté devant nous,ils ne sont pas avares de critiques mais sont lucides,ils refusent une situation à l'irakienne et craignent par-dessus une partition du pays,ils n'ont pas envie de revenir à une situation qu'ils ont connue:celle d'avoir"un laissez-passer"pour se péplacer d'une province à l'autre.Comme c'est facile de souffler sur les braises,assis devant son clavier,il n'y a plus qu'à regarder le feu se propager!Je n'ai aucun lien,de loin ou de près avec le régime syrien!!!

@Scrutator,

Je suis d'accord avec vous. Je ne peux que soutenir le peuple syrien dans sa quête de liberté légitime. Mais par contre, en aucun cas, je ne peux accepter que des opportunistes en profitent pour souffler sur les braises et irakiser la Syrie. Que Médiapart prenne si peu de précaution commence à ne plus m'étonner surtout après son parti pris incroyable durant la crise ivoirienne. Néanmoins, il est important de relever que la propagande des media occidentaux n'a rien à envier à celle de M. Assad. Dans les deux cas, au final, c'est le peuple qui trinque.

PS.: (Petite correction): Je parlais des chrétiens de Syrie, même si à termes ceux du Liban risquent d'être impactés également par les manoeuvres d'apprentis sorciers aux funestes desseins.

Je suis totalement d'accord avec le point de vue de Scrutator.

Médiapart démontre chaque jour son indépendance et son serieux lors de ses enquêtes, il est assez surprenant de voir un article sur la Syrie qui hurle avec les loups en reprenant la propagande de guerre des autres médias sans la moindre réserve.

Ainsi la vidéo est légendée "un demi million de manifestants" alors qu'il est impossible d'avoir une manifestation d'une demi-million de personne dans une ville d'un demi millions d'habitants cernée par des chars. Plusieurs témoignages indépendants parlent de 10000 à 30000 personnes, ce qui est déjà beaucoup et rempli une place comme celle que l'on voit sur la vidéo.

Une règle d'or : Pour les pays non alignés avec l'alliance atlantique, il vaut mieux vérifier les infos et étudier les sources avant de répeter celles des autres médias. (Syrie, Lybie, Iran, Cuba, Vénézuela, Chine, Russie, etc.)

 

Voici quelques liens pour étayer mes propos.

Témoignage : Syrie, mensonges et manipulations

Les grands médias commencent à douter : "Ils" commencent à se poser des questions...

Exemple de vidéo de manifestation massive (Iran 30 décembre 2009, manifestation pro-gouvernementale) : Iran, le mensonge (a partir de 9:38)

 

 

Il me semble que j'aurais honte de faire partie de la clique qui pousse ces gens au suicide, sans prendre le moindre risque.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Nadia Aissaoui est sociologue, Ziad Majed est enseignant à l’Université Américaine de Paris. Pour Mediapart, ils tiennent chaque semaine une chronique d'un monde arabe en ébullition: les révolutions en cours, les grands débats, les informations passées inaperçues en France, la place des femmes, la place de l'islam, etc. A ces chroniques s'ajoutent celles de Tewfik Hakem, «Vu des médias arabes».

Le site de Ziad Majed : www.ziadmajed.net/

Le site de Nadia Aissaoui : www.medwomensfund.org/