Trump admet que son fils a cherché en 2016 auprès de Russes des informations nuisibles à Clinton

Par
Donald Trump a reconnu dimanche que son fils Donald Trump Jr avait rencontré des ressortissants russes en juin 2016 à New York pour tenter d'obtenir des informations compromettantes sur son adversaire démocrate Hillary Clinton.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a reconnu dimanche que son fils Donald Trump Jr avait rencontré des ressortissants russes en juin 2016 à New York pour tenter d'obtenir des informations compromettantes sur son adversaire démocrate Hillary Clinton.