Climat: un événement extrême sur deux est lié à l'homme, selon un rapport

Par

Douze événements météorologiques extrêmes de 2012, notamment l'ouragan Sandy, ont été analysés par dix-huit équipes scientifiques, qui concluent qu'environ un événement sur deux est lié au réchauffement anthropogénique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’année 2012 a été fertile en événements météorologiques extrêmes : pluies torrentielles en Australie, en Chine et au Japon, vagues de chaleur aux États-Unis, été humide en Europe du nord, sécheresse en Espagne, baisse record de la surface de la banquise arctique, sans oublier l’ouragan Sandy. Un rapport qui vient d’être publié par l’American Meteorological Society (AMS) analyse douze de ces événements et conclut que pour environ la moitié d’entre eux, l’influence du changement climatique a joué un rôle significatif.