Le G20 s'engage officiellement contre l'évasion fiscale

Par

Pour la première fois, le G20 appelle clairement à lutter contre les pratiques de « planification fiscale agressive » menées par les multinationales partout dans le monde. Ses membres promettent aussi de passer à l'échange automatique d'informations fiscales d'ici fin 2015.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est officiel, les pratiques d’évasion fiscale à grande échelle des multinationales sont nocives, et il faut y mettre un terme. Dans le communiqué final publié après deux jours de réunion à Saint-Pétersbourg, les pays du G20 s’en prennent durement à la course folle menée par les grandes entreprises, Google, Apple ou Microsoft en tête, pour dissimuler leurs bénéfices dans les paradis fiscaux. En toute légalité.