A Odessa, Mikhaïl Saakachvili tenté par le populisme

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Propulsé à la tête de la région d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine, à l'été 2015 pour mener de grandes réformes, Mikhaïl Saakachvili est en train de céder aux sirènes du populisme, d'après Foreign Policy. Dans un article publié le 5 septembre, cette revue anglophone de politique étrangère relate un épisode de violence contre la communauté rom d'un village de la région, à laquelle le gouverneur a répondu par un message attisant la haine.