Pour Dilma Rousseff, l’oligarchie brésilienne est à l’origine de sa destitution

Par

Dans un entretien au Monde du mardi 6 septembre, la présidente brésilienne déchue revient sur sa destitution. Elle accuse l'oligarchie brésilienne d'en être à l'origine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinq jours après sa destitution, l'ex-présidente du Brésil Dilma Rousseff explique au Monde ce qui a conduit, selon elle, au processus d'« impeachment ». Dans un entretien paru dans le journal daté du 6 septembre, elle défend une fois de plus son innocence et accuse l'oligarchie de son pays. Elle ne dit pas encore si elle sera candidate à la prochaine élection présidentielle, en 2018, mais déclare qu'elle y « réfléchit ».