Un an après, l’échec flagrant de la relocalisation des réfugiés

Par

Un an après la mise au point, par les Vingt-Huit, d'un programme européen de relocalisation des réfugiés, l'échec est flagrant. Seuls 4 493 d'entre eux ont trouvé une place, sur les 160 000 prévues.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un constat d'échec que fait ce mardi 6 septembre le site d'information EUObserver. Sur les 160 000 relocalisations prévues par le Conseil européen pour désengorger les deux pays les plus exposés, il y a précisément un an, seuls 4 493 réfugiés ont trouvé une place d'accueil dans un Etat membre : 1 000 en provenance d'Italie, et 3 493 en provenance de Grèce. C'est moins de 3 % de l'objectif affiché.