Cour suprême: Un courriel dévoile les questionnements du juge Kavanaugh sur l'IVG

Par
Le juge Brett Kavanaugh, nommé par Donald Trump pour siéger à la Cour suprême, a estimé au début du siècle, lorsqu'il travaillait à la Maison blanche, que la décision rendue en 1973 par les juges suprêmes légalisant l'avortement aux Etats-Unis n'était pas la "loi établie du pays", rapporte jeudi le New York Times citant des courriels confidentiels.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Le juge Brett Kavanaugh, nommé par Donald Trump pour siéger à la Cour suprême, a estimé au début du siècle, lorsqu'il travaillait à la Maison blanche, que la décision rendue en 1973 par les juges suprêmes légalisant l'avortement aux Etats-Unis n'était pas la "loi établie du pays", rapporte jeudi le New York Times citant des courriels confidentiels.