S'il n'était pas ministre, Seehofer serait allé manifester à Chemnitz

Par
Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, explique dans un entretien publié jeudi qu'il serait allé manifester à Chemnitz après le meurtre que deux migrants sont soupçonnés d'avoir commis s'il ne faisait pas partie du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, explique dans un entretien publié jeudi qu'il serait allé manifester à Chemnitz après le meurtre que deux migrants sont soupçonnés d'avoir commis s'il ne faisait pas partie du gouvernement.