Hong Kong: Le retrait de la loi sur les extraditions ne calme pas la contestation

Par
La police de Hong Kong a fait usage de gaz lacrymogènes et de gaz poivré et ouvert le feu avec des balles caoutchouc pour disperser vendredi soir des manifestants rassemblés devant une station de métro de Kowloon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HONG KONG (Reuters) - La police de Hong Kong a fait usage de gaz lacrymogènes et de gaz poivré et ouvert le feu avec des balles caoutchouc pour disperser vendredi soir des manifestants rassemblés devant une station de métro de Kowloon.