Bolsonaro n’est pas un «Trump brésilien»

Par Nicolas Lebourg

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Crédité d’un tiers des intentions de vote dans les sondages au premier tour des élections brésiliennes de ce 7 octobre, Jair Bolsonaro est présenté comme le « Trump brésilien ». Il y a de cela dans la façon dont l’inamovible député (réélu depuis 1991) a, par exemple, été capable de lancer lors d’un débat parlementaire à une députée : « Je ne te violerai pas toi. Tu ne le mérites même pas. »